L'engagement Musical d'Aujourd'hui

TPE 1ere L

18 janv. 2009

Conclusion

La musique engagée est donc non seulement un moyen d'expression mais aussi un moyen de lutte. En exposant les sujets non destinés à être exposés, elle informe et lutte contre l'indifférence. Suite à un sondage effectué sur notre entourage, 70% ont affirmé avoir été informés d'evênements mportants ou de faits divers de tous les jours, au travers de paroles de certains artistes.

Mais si les artistes peuvent utiliser la musique à des fins de propagande, l'Etat peut, lui aussi, s'emparer d'un des moyens de communication les plus puissant de la société moderne. Toutes les musiques et chansons qui sont diffusées en boucle à la radio ou encore les clips vidéo qui sont regardés par des millions de spectateurs par jour, servent à l'Etat dans la mesure où ils vendent l'idée que le bonheur s'acquiert par l'argent, le luxe et les grosses voitures. Ils encouragent à la consommation et, dès lors, les musiciens se voient convertis en gros panneaux publicitaires. Il suffit pour un artiste de se montrer avec le nouveau portable d'une marque avec laquelle il est sous contrat, pour le transformer en objet de convoitise pour toute une génération d'adolescents en mal d'identification. Et c'est souvent le même schema pour promouvoir un homme ou parti politique. Le ralliement de Stevie Wonder à Barack Obama ou celui de Doc Gyneco à Nicolas Sarkozy le prouve: l'idole pose le modèle pour ses fans.

26_1frDoc Gyneco & Nicolas Sarkozy

       26_2frStevie Wonder & Barack Obama

La musique engagée a donc une utilisation a double sens. Les sources sont différentes mais le but demeure identique. Néanmoins, avec ces diverses et multiples manipulation de la musique réaliste, sommes-nous capables de différencier les deux "côtés" ? Ce moyen d'expresion aura-t-il toujours le même effet sur le long terme? La création ne risque-t-elle pas de se retourner contre le créateur?

Posté par servanejustine à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire